Des groupes de cyber criminels s’attaquent à Microsoft Exchange

ESET Research a découvert que plus de dix différents groupes de cyber criminels exploitent les récentes vulnérabilités de Microsoft Exchange. ESET a identifié plus de 5 000 serveurs de messagerie touchés par ces activités malveillantes. Les serveurs appartiennent à des entreprises et des gouvernements du monde entier, y compris des organisations de grande notoriété. Contrairement à de précédents rapports, la menace ne se limite pas au groupe Hafnium.

Loading...